Tout un art de vivre

Eloïse est passionnée pour la déco et le bien-être que cela peut apporter. Elle nous explique le comment du pourquoi et ses coups de cœurs trouvés en seconde main.

« J’ai toujours été attirée par l’art en général, la mode, les styles… Pour en venir à la décoration, je pense que ce sentir bien chez soi, c’est se sentir bien en soi ».  Sa gourmandise pour la déco s’en est très vite accrue. Ambiances, bricolages, coutures et une formation en décoration d’intérieur vont compléter la mise en œuvre de sa passion pour la déco !

Après avoir suivi une conférence sur l’art du Feng-shui chez soi et l’impact sur le bien-être, Eloïse a commencé à penser son intérieur « autrement ». Le déclic pour l’utilisation de matériaux de seconde main est surtout venue du fait qu’en étant jeune et ayant très peu de budget pour s’offrir des pièces de design, il est alors préférable de chiner : « Grâce à la deuxième main, je peux acheter, modifier, changer à ma guise sans pour autant dépenser une fortune. »

Sa déco préférée ? Elle raffole de tout ce qui est rétro, à l’allure « rockabilly » et vintage ! Par contre, le style rococo, très peu pour elle. Elle avoue un petit penchant pour une belle néo-classique chaise de style Louis XVI, si cette dernière est bien retapée.

Ses coups de cœur ?  « Les objets datant de l’époque de mes parents, grands-parents ou de mon enfance. L’objet dont je suis la plus fière reste un superbe lit pour enfant Bambily. »

Et en ce moment, qu’est-ce qui lui plaît le plus en matière de décoration ? « Le rotin est top pour le moment ! Mais chaque objet chiné est un petit coup de cœur, ou une petite pensée à un souvenir ou personne. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai parfois du mal à me séparer d’objets ou que j’en garde certains. » Éloïse a peut-être alors une caverne d’Ali Baba cachée, remplie d’objets dont elle ne n’arrive pas à s’en défaire…

Des petits conseils en matière de déco ? Elle les partage volontiers : « La première chose est d’éviter les produits d’entretien trop puissants qui peuvent abîmer les motifs. Le mieux pour moi est de pouvoir le laisser tel quel, chaque trace, griffe à une histoire et donne une âme à l’objet. Sinon un petit coup de peinture pour assortir l’objet à votre intérieur peut être chouette. J’aime beaucoup aussi lorsque un vieil objet est remis avec des couleurs pétantes voir fluo, je trouve cela top !» Bien entendu, fluo ou pas, cela reste une histoire de goût.

Parmi ses trouvailles en deuxième main : du mobilier en rotin dont notamment des superbes petites chaises pour enfants des années 50, des tissus géniaux, des plats pour cuisiner ainsi que pas mal de jeux qu’ils soient vieux ou récents. Pratique, en effet, surtout quand on dirige une classe de maternelle comme « Madame Éloïse ».

Des éléments de décoration qui étonne son entourage ? « Pas vraiment, mais mes visiteurs sont parfois curieux ! Les gens trouvent très marrant de retrouver des objets anciens qu’ils ont connus. Ils restent parfois stupéfaits à savoir que j’ai chiné tel ou tel objet. Ils finissent souvent par me demander ‘quand irons-nous chiner ensemble ?’ » En tous cas, c’est sûr, la récup’ et la déco ne font qu’un pour Éloïse.

Cela vous inspire ? Cela tombe bien, car il est toujours possible de chiner des tas de beaux objets sur www.2ememain.be ! Et vous pouvez découvrir et suivre les travaux d’Eloïse sur sa page Facebook.

Commentaires

Il n'est pas possible d'insérer des commentaires de cet article.