Gratuit est le mot de recherche le plus populaire en 2013

ChiffresC’est la fin de l’année, le bon moment pour rassembler quelques chiffres sur 2ememain.be pour vous. Voici ce qui est le plus remarquable.

Le terme de recherche « gratuit » est à nouveau le mot le plus populaire en 2013, suivi par « iPhone » et « ancêtre ». Les sections pour les voitures, motos et vélos ont été les plus visitées. Au total, environ 17 millions d’annonces ont été placées. Les Belges ont passé tous ensemble plus de 30 millions d’heures sur 2ememain.be, ce qui équivaut à 3.500 ans. Le site de petites annonces se trouve en troisième position du top des sites les plus visités de Belgique, d’après les chiffres officiels du CIM.

Les moyens de transports sont les plus recherchés
Les moyens de transport restent les articles les plus recherchés sur le site. La section « Autos » a connu le plus de visiteurs, suivi par « Mobilier & Aménagement », « Motos » et « Vélos ». Au niveau des marques de voitures, Volkswagen et BWM sont les marques les plus convoitées. Les articles Apple, comme l’iPad ou l’iPhone, se trouvent également en haut de la liste. Le mot de recherche le plus utilisé est « gratuit », comme l’an dernier. Il y a eu plus de 150 millions de recherches sur le site.

3,1 milliards de pages
2ememain.be a compté chaque mois 5,5 millions de visiteurs uniques, ce qui équivaut à un Belge sur deux qui visite régulièrement le site. Le site a été visité au total plus de 200 millions de fois, et 3,1 milliards pages ont été vues par l’ensemble des visiteurs. 2ememain.be a grandi de 20% en 2013 et est depuis 4 ans le plus grand site de petites annonces de Belgique.

55.000 nouvelles annonces par jour
En 2013, encore plus d’affaires ont été mises en vente. Environ 55.000 nouvelles annonces ont été insérées au quotidien. Le plus d’annonces ont été placées dans la section « Enfants & Bébés », ensuite dans les sections « Vêtements & Accessoires » et « Autos ». Le nombre actuel d’annonces sur le site se situe à 3,8 millions d’annonces.

Commentaires

Il n'est pas possible d'insérer des commentaires de cet article.